Activités

Aikido > Présentation

Aïkido … un art martial ancestral

L'Aïkido est un art martial dénué de compétition, pacifiste, qui respecte l'intégrité physique et morale des protagonistes.

Dans la pratique littérale, le défenseur (Tori) prend un contact physique avec l'attaquant (Uké) en entrant délibérément (Irimi) dans son mouvement d'attaque.

Tori accompagne Uké avec fluidité et relâchement, puis grâce au déséquilibre créé par son entrée, le conduit à chuter dans la direction que celui-ci visait lors de son attaque initiale.

Tout le secret réside dans la non résistance de Tori (la personne qui réalise le mouvement de défense).

En effet, Tori accepte la tactique de l'attaquant, fait un bout de chemin avec lui tout en lui laissant la possibilité d'abandonner son action.

L'énergie de Uké échoue dans le vide, parce que Tori est "vide".

La pratique est complétée par des formes d'immobilisations au sol et par la pratique des armes (Ken-sabre de bois, Jo-bâton, Tanto-couteau) dont l'essentiel de l'intention est de désarmer l'attaquant ou de lui faire comprendre l'inutilité de son attaque.

Les cours sont sous la responsabilité de Philippe Selle BE1 et BPJEPS

INFOS PRATIQUES :

  • Cours accessibles à tous, mixte, dès 14 ans.

TENUE :

Kikogi (tenue d'Aïkido), sans logo ni étiquetage.
Zoris (sandales).

VALEURS ÉDUCATIVES :

Accepter d'être "attaqué(e)" .... éviter de générer un blocage ou de résister à un blocage ... de forcer … mais entrer dans le flux... laisser faire ... en mobilisant le moins d'énergie possible …

Si l'on observe bien la pratique de Maitre  Tamura  ... :

Lorsqu'il est Tori ... il mobilise initialement le déplacement de son propre centre de gravité et d'énergies ... le hara … (Ce déplacement est limité et peu visible chez les maitres, mais bien effectif) ... et ce ...  avant toute action des bras ...

Les Toris qui s'exercent avec Maitre Tamura font souvent l'inverse et se bloquent eux mêmes ... ce qui peut laisser penser que c'est Uké qui bloque ... et bien non ... dans ce cas ... ces Toris privilégient la technique/mental sur le ressenti/coeur et âme qui passe par ce centre...

Ensuite pour revenir à sensei Tamura / Tori, celui-ci passe sous le point de résistance potentiel (que Tori peut aussi générer lui même - voir ci dessus ...) puis il l'aspire et le renvoie tel une  vague .... à l'image du flux et du reflux ... ces actions sont généralement très courtes.

 C'est l'Aïkido interne.

Souvent ce mouvement de translation est complété par une action "spiralée", en particulier avec les formes de déplacement  tournantes (Ura).Ne pas se rendre "blocable" en particulier en focalisant sur "un mouvement technique à faire" (issu du mental) …

Laisser circuler l'énergie et l'information, sans raisonner, sans analyser ...

Libérer le coeur et l'âme de l'emprise de l'esprit et du mental.

Rester attentif et observateur, prendre le temps, car les conditionnements de l'esprit et du mental ne lâchent pas si facilement le contrôle du terrain ...et les pièges sont nombreux au Dojo comme dans la vie quotidienne ...

Je suis heureux de partager mon expérience dans la pratique d'un Aïkido traditionnel, véritable art martial vers une meilleure  connaissance de soi.                              

 Philippe Selle Sensei BE1 - BPJEPS